Est-il possible d’éviter le Blowout ?

La pratique du tatouage est un art complexe, influencé par de nombreux facteurs. Il est donc essentiel pour un professionnel qualifié de maîtriser ces éléments. Cependant, des inconvénients peuvent survenir, quels que soient le niveau d’expérience du tatoueur, qu’il soit chevronné ou débutant. Des événements inattendus peuvent parfois se produire. Devenir tatoueur c’est maintenant possible, avec la formation tatouage en ligne !

Dans cet article, nous allons explorer un problème redouté par tous les experts du tatouage : l’effet de ligne élargie, communément appelé « blowout ». Plongeons-nous dans cette question.

Sommaires

Qu’est-ce qu’un blowout ?

Vous avez probablement déjà rencontré des tatouages où les lignes sont étrangement épaisses ou floues, donnant une impression esthétiquement désagréable d’extension de l’encre. Ce phénomène est couramment désigné sous le nom de « blowout ».

Malheureusement, cette erreur est assez répandue et constitue la principale préoccupation des personnes impliquées dans le tatouage. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas uniquement le fait des débutants. Même les tatoueurs expérimentés peuvent être confrontés à ce problème.

Le blowout survient lorsque l’encre s’étend au-delà des limites prévues du dessin, créant des taches proéminentes. Dans la plupart des cas, cela résulte d’une exécution défectueuse du tatouage, non pas parce qu’il est mal conçu ou esthétiquement peu attrayant, mais parce que la technique utilisée pendant le processus de tatouage était défectueuse. Dans la plupart des cas, la responsabilité en incombe au tatoueur.

Voyons maintenant à quoi ressemblent les blowouts et les facteurs qui les provoquent.

Tout savoir sur les tatouages Japonais

FORMATION TATOUEUR EN LIGNE

PROFITEZ DE 60% DE RÉDUCTION !

Heures
Minutes
Secondes
4,9/5 (187 avis)
4.9/5

OFFRE LIMITÉE !!

Caractéristiques des blowouts

Les blowouts sont généralement visibles car ils se manifestent par une zone tachée entourant le tatouage. Dans le cas de tatouages en lignes, il peut y avoir un effet flou autour des contours, couramment appelé « blur » en anglais.

Dans les cas plus graves, le blowout est plus prononcé, se traduisant par des lignes épaisses avec des zones surélevées proéminentes. Initialement, ce gonflement peut être confondu avec un gonflement normal après un nouveau tatouage, mais au fil du temps, il devient de plus en plus problématique.

Il est important de noter que les blowouts sont permanents. Bien qu’ils puissent être partiellement « réparés » par des tatouages de camouflage ou un retrait au laser, il existe des limites à ce qui peut être accompli. Une fois qu’un blowout s’est produit, il est difficile d’y remédier. C’est pourquoi il est essentiel de faire preuve d’une extrême prudence lors du processus de tatouage, car les traitements au laser sont coûteux et désagréables.

De plus, les blowouts peuvent se manifester immédiatement après la réalisation du tatouage ou se développer au fil des ans. Vous pouvez observer des tatouages qui vieillissent et évoluent, devenant flous et même changeant de couleur. Cela est principalement attribué à des techniques d’injection inappropriées du tatoueur.

Cependant, cette situation ne se limite pas uniquement aux artistes inexpérimentés. Même les tatoueurs négligeant certains aspects fondamentaux de la technique peuvent involontairement provoquer un blowout.

Il est courant de croire à tort que les micro-tatouages, en particulier le micro-réalisme, évoluent avec le temps comme un blowout. Il est important de ne pas juger immédiatement un nouveau tatouage, car il faut attendre qu’il achève son processus de guérison pour déterminer s’il s’est bien déroulé ou s’il nécessite des améliorations.

Cela est en partie vrai. Les tatoueurs hautement qualifiés et professionnels, tels que Kozo, Jiro ou Paw tattoo, ont perfectionné leurs techniques pour garantir que l’encre reste stable et ne se déplace pas de manière significative au fil du temps, assurant ainsi une longue durabilité et des tatouages visuellement attrayants.

Cependant, il est essentiel de faire la distinction entre l’expansion naturelle de l’encre au fil du temps et l’expansion indésirable due à une mauvaise exécution pendant le processus de tatouage. Acquérir une bonne technique n’est pas un processus instantané ; cela nécessite une compréhension approfondie des différents types de peaux et la connaissance de la manière de tatouer selon les angles et les profondeurs appropriés.

Pour évaluer correctement vos tatouages, il est recommandé de maintenir un contact régulier avec vos clients après la période de cicatrisation, car c’est à ce moment que les erreurs ou les succès deviennent plus évidents. Il est crucial d’éviter de précipiter les jugements sur un tatouage récemment réalisé, car il est préférable d’attendre la fin du cycle complet de cicatrisation pour déterminer s’il s’est bien passé ou s’il nécessite des améliorations.

Quel est le délai nécessaire pour que la cicatrisation d’un tatouage soit complète ?

FORMATION TATOUEUR EN LIGNE
On vous offre les 3 premières vidéos pour devenir tatoueur !

Quels facteurs peuvent provoquer un blowout ?

Les blowouts sont principalement causés par une mauvaise injection à l’aiguille, qu’elle soit trop superficielle ou trop profonde.

La peau est composée de différentes couches, notamment l’épiderme, le derme et l’hypoderme, qui contient davantage de tissu adipeux.

L’épiderme est la couche la plus externe, composée de cellules régénérant rapidement, tandis que le derme est une couche plus stable, avec une régénération plus lente. Lorsque l’encre est injectée dans le derme, elle peut y rester pendant des années, contrairement à l’épiderme, qui se renouvelle plus fréquemment. Il est crucial que les aiguilles n’atteignent pas l’hypoderme, car cela non seulement affecterait la qualité du tatouage, mais pourrait également entraîner des lésions cutanées significatives.

L’utilisation d’encres de mauvaise qualité

 L’utilisation d’encres de mauvaise qualité peut étonnamment entraîner une exécution insatisfaisante du tatouage. Certaines encres ne possèdent pas la densité requise, étant excessivement aqueuses, ce qui provoque une adhésion inadéquate à la peau. Il existe une idée erronée répandue concernant les encres à base végétale, insinuant qu’elles manquent de pigments fortement concentrés, mais cela s’avère inexact. Les encres, qu’elles soient traditionnelles ou d’origine végétale, ne devraient pas causer de problèmes tant qu’elles sont de qualité supérieure et validées. Les inconvénients des tatouages résultent d’autres facteurs, sans spécifiquement dépendre du caractère végétal ou non des encres. Il est essentiel de privilégier l’usage d’encres de haute qualité pour garantir les résultats optimaux des tatouages.

Le type de peau du client

Le type de peau du client joue également un rôle dans le processus de tatouage. Certains individus possèdent une peau extrêmement sensible qui a tendance à gonfler excessivement, même en réponse à des piqûres d’aiguille minimales. Dans de telles situations, le résultat peut être altéré, indépendamment de la compétence de l’artiste. Afin de résoudre ce problème, il est recommandé de tenir une discussion préalable avec le client, recueillir des informations sur leur type de peau, et aborder toute préoccupation ou question qu’ils pourraient avoir.

De plus, des blowouts peuvent survenir en raison de la négligence ou des accidents des clients eux-mêmes

Par ailleurs, des blowouts peuvent survenir en raison de la négligence ou des comportements irresponsables des clients. Il existe des individus qui s’adonnent à des activités telles que l’exercice physique immédiatement ou peu de temps après leur tatouage, en dépit des recommandations contraires. Ceci peut considérablement nuire au tatouage, car l’étirement de la peau et l’exposition aux frottements et aux impacts accroissent les risques de dispersion de l’encre. Lorsqu’une zone récemment tatouée subit un impact, il existe un risque élevé que l’encre se disperse, entraînant un blowout. Dans de tels cas, même si le tatoueur a exécuté son travail de manière habile, les chances de survenue d’un blowout demeurent élevées.

Il est essentiel de noter que si certains clients reconnaissent leurs erreurs et en assument la responsabilité, d’autres peuvent injustement attribuer le blowout à l‘artiste. Certains pourraient même demander à l’artiste de le corriger. Pour éviter les conflits, il est crucial d’expliquer clairement comment prendre soin du tatouage et souligner l’importance de ne pas l’exposer, quelle que soit la situation. Si les clients ne suivent pas ces étapes, la responsabilité ne leur incombe pas, car leur négligence échappe à votre contrôle.

Y a-t-il des risques associés aux blowouts ?

Généralement, les blowouts en eux-mêmes n’entraînent pas de risque direct pour la santé. Cependant, il est possible que des complications surviennent pendant le processus de guérison en raison de facteurs tels que la négligence du client, pouvant inclure des infections, constituant un risque pour la santé. Il est essentiel de faire preuve d’une extrême prudence en ce qui concerne la profondeur et la tension de l’aiguille lors du tatouage.

L’application d’une pression excessive accroît non seulement les risques de blowouts, mais expose également le client à des blessures graves. Ces blessures peuvent avoir des conséquences à long terme significatives. Par conséquent, il est impératif de prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter ces problèmes. Toujours placer la santé des clients en priorité et traiter leur corps avec la plus grande attention et le plus grand respect, car il est précieux.

Avant
Après

Sans & Avec
Ink Master Academy

Une formation de tatouage spécialement dédié aux débutants pour devenir tatoueur.

Que faire en cas de blowout ?

Comme précédemment mentionné, il y a peu à faire lorsque de telles erreurs se produisent. Vous pouvez les détecter immédiatement ou plusieurs mois, voire des années plus tard. Néanmoins, il y a des leçons à tirer de chaque expérience, et si cela se produit, nous vous conseillons de suivre ces étapes :

Identifier l’erreur

  1.  

Examinez attentivement le tatouage et recherchez des signes d’encre qui s’est étalée sur les bords ou de texture excessive dans les lignes. Le problème peut résider dans le fait que l’aiguille a été insérée trop superficiellement, empêchant l’adhérence correcte de l’encre. À l’inverse, une pression excessive sur l’aiguille peut l’avoir fait pénétrer dans la couche hypodermique.

Interrogez le client sur le suivi approprié des étapes de guérison

Il est impératif de déterminer si le client a respecté correctement les étapes de guérison requises. Ceci revêt une importance cruciale. Veuillez poser poliment la question au client pour savoir s’il a pris les mesures nécessaires pour éviter tout problème potentiel.

Il est essentiel de souligner que la longévité et la qualité à long terme du tatouage dépendent en grande partie des soins appropriés apportés au tatouage. Si, après une évaluation humble et réfléchie, il s’avère que vous avez fait preuve de diligence dans votre travail et que ces problèmes surviennent néanmoins, cela peut suggérer que la responsabilité ne vous incombe pas uniquement, mais également au client.

Proposez des solutions

Quelle que soit la personne ultimement responsable, il est essentiel d’aborder la situation avec empathie et compréhension. Engager un conflit avec le client ne sera probablement pas constructif, car il est probablement frustré et déçu par le résultat de son tatouage. Au lieu de cela, nous suggérons d’expliquer calmement et avec assurance les causes possibles des problèmes et de discuter des solutions potentielles. Il peut être nécessaire d’envisager des options telles que le tatouage de camouflage, la retouche ou le retrait au laser.

Découvrez plus d'articles

0
    Mon Panier
    Votre panier est videRetour à la boutique