Le Body Branding

Le marquage corporel, également connu sous le nom de modification corporelle, est une pratique ancestrale consistant à graver des motifs sur la peau, une coutume ayant traversé diverses cultures à travers l’histoire. Cela se fait par le biais de scarifications (cicatrices) ou de brûlures, créant des dessins sur la peau sous la forme de tatouages. Devenir tatoueur c’est maintenant possible, avec la formation tatouage en ligne !

De nos jours, cette technique est considérée comme une forme de tatouage extrême et gagne en popularité, en partie grâce à des cas marquants, tels que celui que nous allons évoquer ci-dessous..

Pete Davidson, comédien, écrivain, acteur et producteur américain bien connu pour sa participation à l’émission de fin de soirée Saturday Night Live, est célèbre pour exprimer son amour en marquant sa peau. Il avait précédemment marqué sa relation avec Ariana Grande, et maintenant, avec Kim Kardashian, il récidive.

Cette fois-ci, il a fait une scarification portant le nom de Kim. Une démarche plutôt inédite et audacieuse, n’est-ce pas ? Il n’a pas fallu longtemps pour que cela devienne viral et suscite la controverse. En effet, Pete Davidson a partagé cette marque sur ses réseaux sociaux, dans le but de taquiner Kanye West (l’ex-mari de Kim) après un scandale de harcèlement, avec pour slogan : « au lit avec ta femme. »

Cependant, cette marque « KIM » sur son épaule droite se distingue nettement de ses autres tatouages, et Kim Kardashian semblait intriguée, déclarant : « Je ne voulais pas qu’il l’enlève ou la recouvre, je voulais qu’elle reste comme une cicatrice sur son corps. »

L’ampleur de cette histoire a incité Caitlin Cartwright, une tatoueuse et modéliste corporelle, à prendre position sur ce sujet. La principale préoccupation entourant le Body Branding réside dans sa popularité croissante, alimentée par de nouveaux outils, mais les risques d’infection et la nécessité cruciale de confier cette pratique à des spécialistes restent largement méconnus.

De nos jours, l’influence des médias et des célébrités exerce souvent une grande emprise sur les choix des individus, ce qui suscite des inquiétudes étant donné le manque de sensibilisation aux risques.

Alors, qu’est-ce que le Body Branding, comment cette pratique a-t-elle émergé, comment est-elle réalisée, et quelles sont ses implications ? Peut-on le considérer comme une variante du tatouage ? Nous tenterons de répondre à toutes ces questions ci-dessous !

Sommaires

Qu’est-ce que le Body Branding et en quoi consiste-t-il ?

Le Body Branding consiste à marquer la peau à l’aide de divers objets chauffés à très basse ou très haute température. LE motif est enregistré par une brûlure au troisième degré, endommageant les nerfs de la région. Cependant, le résultat n’est visible qu’une fois la plaie cicatrisée.

Cette méthode radicale et douloureuse ne convient pas à tout le monde, et il existe plusieurs manières de la pratiquer :

  1. frappe : Il s’agit de placer des bandes chaudes d’acier inoxydable sur la peau, une technique couramment utilisée, notamment par Pete Davidson.
  2. Électrocauterie : Cette méthode implique la destruction des tissus par la chaleur générée par un courant électrique à 2000°F, à travers la pointe d’une électrode.
  3. moxibustion : Elle consiste à utiliser de l’encens allumé.
  4. marquage laser : Cette technique utilise un laser pour imprimer le motif sur la peau, offrant une grande précision, ce qui la rend idéale pour des designs plus détaillés.
  5. Marquage au gel : Contrairement à l’utilisation de la chaleur, cette méthode utilise de l’azote liquide extrêmement froid pour effrayer la peau. Bien que rare, elle présente l’avantage de ne pas provoquer de cicatrices chéloïdes.

Tatouages ​​Vegan : Le tatouage au service de l’engagement éthique

FORMATION TATOUEUR EN LIGNE

PROFITEZ DE 60% DE RÉDUCTION !

Heures
Minutes
Secondes
4,9/5 (187 avis)
4.9/5

OFFRE LIMITÉE !!

D’où provient le Body Branding ?

Le Body Branding n’est pas une nouvelle pratique, existant depuis des siècles et servant à diverses fins à travers les époques et les cultures. Par exemple, au Moyen Âge, les esclaves étaient scarifiés pour les empêcher d’oublier leur statut de propriété. Les Romains utilisaient cette méthode pour punir et humilier ceux qui tentaient de s’enfuir, marquant la lettre « FVG » sur eux.

Dans d’autres sociétés indigènes, le Body Branding servait à marquer un rite d’initiation ou l’appartenance à une tribu. Les fidèles religieux utilisaient cette pratique de manière méditative, car la douleur les élevait à un état de conscience supérieur. Dans de nombreuses sectes, elle était utilisée comme symbole d’appartenance. Même les criminels étaient soumis à des scarifications.

Aujourd’hui, certaines cultures perpétuent cette tradition, bien que la plupart des gens optent pour le Body Branding principalement pour des raisons esthétiques et personnelles.

Les Tatouages Miniatures et leur Résistance à l’Épreuve du Temps

FORMATION TATOUEUR EN LIGNE
On vous offre les 3 premières vidéos pour devenir tatoueur !

Quels sont les risques du Body Branding ?

Il s’agit d’une lésion grave comportant plusieurs conséquences à prendre en compte, notamment la perte permanente de sensation due à la destruction des nerfs, le risque d’infection en cas de non-stérilisation adéquate ou de négligence dans les soins post-procédure, des allergies possibles aux matériaux des outils utilisés, ainsi que le risque de contracter des maladies telles que le VIH, les hépatites B et C.

Nous avons évoqué la manière de pratiquer chaque procédure de manière à minimiser les risques. Si vous êtes toujours en quête d’informations, nous vous recommandons de consulter notre article sur les tatouages non réglementés.

En général, pour garantir la santé de vos clients et une cicatrisation efficace du design, il est essentiel d’agir avec professionnalisme, de suivre des protocoles techniques, sanitaires et pratiques rigoureux, de fournir des conseils d’hygiène à vos clients concernant les soins post-procédure, de les informer sur les produits à utiliser (comme l’eau et le savon antibactérien), de les inciter à maintenir la plaie couverte jusqu’à sa guérison complète, et de leur conseiller de ne pas enlever les croûtes prématurément, car cela pourrait entraver le processus de guérison et le résultat final.

Le Body Branding est-il réversible ?

Malheureusement, les cicatrices demeurent à vie, et l’effacement des marques n’est pas possible. Vous pouvez éventuellement consulter des professionnels de l’esthétique pour atténuer leur apparence, mais les faire disparaître complètement est impossible.

Avant
Après

Sans & Avec
Ink Master Academy

Une formation de tatouage spécialement dédié aux débutants pour devenir tatoueur.

Est-il légal de pratiquer le Body Branding ?

C’est là une question délicate. Contrairement au tatouage, où le consentement d’un adulte protège les tatoueurs de toute responsabilité pénale, le Body Branding présente des nuances particulières. Il existe un vide juridique en la matière, car cette pratique n’est pas encore pleinement acceptée dans la société, du fait de sa nature de brûlure de troisième degré.

À ce jour, le Body Branding n’est autorisé que dans certains endroits tels que l’Autriche, la Nouvelle-Zélande et certaines régions des États-Unis. Cependant, dans d’autres pays, comme l’Espagne, cette pratique peut entraîner des problèmes juridiques.

On peut espérer que cette pratique sera bientôt réglementée de manière plus uniforme.

En conclusion, la question de savoir s’il faut ou non pratiquer le Body Branding est complexe. Cette procédure est indubitablement extrême, invasive et douloureuse, nécessitant des soins attentifs tant avant qu’après. Si vous envisagez de vous spécialiser dans cette discipline, la prudence est de mise, et il est essentiel de respecter la loi.

Découvrez plus d'articles

0
    Mon Panier
    Votre panier est videRetour à la boutique