Les tatouages blackout : une tendance risquée ?

Dans le sillage de l’histoire du tatouage, des styles tels que l’Old School, le Néo-traditionnel, le Japonais, le Dotwork, et bien d’autres, tels que ceux décrits dans notre article sur les 11 styles de tatouage les plus prisés, ont eu leur heure de gloire. Bien que ces styles soient toujours appréciés par de nombreux amateurs, les tendances évoluent avec le temps. La formation tatoueur Inkland School offre la possibilité de devenir tatoueur dans les meilleures conditions.

De nos jours, grâce à la rapidité de la diffusion médiatique, de nouveaux référents et influenceurs nous incitent à adopter les derniers styles. En 2016, le footballeur Leo Messi a opté pour un tatouage Blackout sur sa jambe, le dévoilant lors d’une séance d’entraînement qui a suscité l’engouement. Depuis lors, de nombreuses célébrités ont rejoint ce mouvement.

Aujourd’hui, nous allons examiner en détail la tendance récente des tatouages Blackout et tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

Sommaires

Qu’est-ce que le Blackout ?

Le tatouage Blackout consiste à recouvrir entièrement certaines zones spécifiques du corps avec de l’encre noire. Son origine remonte à 2011, lorsque Chester Lee est devenu le premier artiste à pratiquer ce style dans son studio, l’« Oracle Tattoo », à Singapour. Il n’a pas fallu longtemps pour que cette méthode gagne en popularité.

Initialement, le Blackout servait de camouflage, permettant de recouvrir d’anciens motifs que les personnes ne souhaitaient plus conserver, tels que les souvenirs d’un ex-partenaire, des symboles devenus insignifiants, ou des tatouages mal exécutés. Bien que cette raison soit toujours valable, de nos jours, certaines personnes optent pour le Blackout simplement parce qu’elles le trouvent captivant et désirent en avoir un de zéro, ou encore pour rafraîchir un vieux tatouage en combinant les styles.

Bien que le tatouage Blackout ait un aspect visuellement accrocheur, la question se pose : est-ce qu’il présente des risques pour la santé ?

Les tatouages invisibles une tendance sûre ?

FORMATION TATOUEUR EN LIGNE

PROFITEZ DE 60% DE RÉDUCTION !

Heures
Minutes
Secondes
4,9/5 (187 avis)
4.9/5

OFFRE LIMITÉE !!

Les risques liés au tatouage Blackout

Au-delà des controverses sur son apparence, le tatouage Blackout peut entraîner des problèmes de santé. Selon les experts de la Société argentine de dermatologie (SAD), cette technique est extrêmement invasive pour l’organisme et n’est soumise à aucune réglementation sanitaire. Nous allons maintenant aborder les différentes préoccupations liées à ce style.

  1. Difficulté à diagnostiquer les maladies : Les blocs massifs d’encre noire qui couvrent une zone du corps peuvent compliquer la détection précoce des affections cutanées. Ils peuvent masquer des changements pigmentaires ou d’autres modifications de la peau, tels que les grains de beauté, ce qui pourrait retarder le diagnostic de conditions graves comme les mélanomes, un type de cancer de la peau.
  2. Effets secondaires : La concentration d’encre utilisée peut provoquer des effets secondaires liés à la composition de l’encre et à la réponse individuelle du patient en fonction de sa génétique. Certains composants de l’encre, comme le titane, le plomb, le nickel et le chrome, sont nocifs pour l’organisme et peuvent entraîner des effets indésirables. Certains types d’encre contiennent même du charbon, qui est directement lié à la cancérogenèse et aux cancers de la peau. De plus, le pigment injecté dans la peau peut être partiellement absorbé par les ganglions lymphatiques, ce qui peut poser des problèmes de santé supplémentaires.

Parfois, les personnes peuvent souffrir de desquamation de la peau, de réactions allergiques, d’éruptions cutanées, de gonflement des tissus, et dans des cas plus rares, d’hémorragies, d’infections, de cicatrices plus épaisses que la normale (chéloïdes) ou même de nécrose.

De la création du dessin au transfert du stencil : Un guide pour tatoueurs

FORMATION TATOUEUR EN LIGNE
On vous offre les 3 premières vidéos pour devenir tatoueur !

Conclusion : La prudence et l’information sont essentielles

Bien que certaines des préoccupations liées aux tatouages Blackout puissent sembler alarmantes, il est important de prendre en compte des facteurs tels que la réaction individuelle de chaque personne, le type d’encre utilisée, et le professionnalisme du tatoueur. La décision finale appartient à chaque individu, mais il est recommandé de consulter un médecin pour obtenir des conseils éclairés sur les risques avant de se lancer dans un tatouage Blackout.

Avant
Après

Sans & Avec
Ink Master Academy

Une formation de tatouage spécialement dédié aux débutants pour devenir tatoueur.

 

Découvrez plus d'articles

0
    Mon Panier
    Votre panier est videRetour à la boutique