Quels sont les risques et les contraintes du métier de tatoueur ?

Plus qu’une mode désormais, le tatouage est devenu un art au fil des années. Les salons de tatouage ouvrent par dizaine et proposent des produits de qualité aux clients qui s’y rendent. Le métier de tatoueur n’est pas sans risques et il est important avant de vous lancer dans des formations de connaître la réglementation. Vous vous demandez comment devenir tatoueur ? Il existe des formations avec Inkland School pour faire de votre passion votre métier.

Sommaires

La forte concurrence

Le tatoueur est un artiste, ce qui veut dire qu’il est appelé à exposer son travail. Il exerce un métier dans lequel la concurrence est rude. En effet, de nombreux salons de tattoo ouvrent tous les jours et un travail mal réalisé peut vous faire perdre des clients et baisser votre notoriété. Un bon tatoueur doit accepter les critiques constructives et voir cela comme un moyen d’améliorer ses compétences techniques, mais aussi de se démarquer de la concurrence.

Le travail de tatoueur implique un certain détachement. En effet, lorsque vous réalisez un dessin sur la peau d’un client, vous devez dire adieu au tatouage une fois que le client sortira de votre studio de tatouage. 

Comment ouvrir son propre salon de tatouage ? 

FORMATION TATOUEUR EN LIGNE

PROFITEZ DE 60% DE RÉDUCTION !

Heures
Minutes
Secondes
4,9/5 (187 avis)
4.9/5

OFFRE LIMITÉE !!

Travailler des heures dans la même posture

Maîtriser les règles de tatouage ne s’arrêtent pas à l’exécution des techniques, il faut obtenir des résultats satisfaisants. Cela n’est possible qu’avec des pratiques régulières. Le tatouage est une forme d’art subjective qui peut être pratiqué en utilisant plusieurs techniques. Pour tatouer, l’artiste tatoueur est contraint d’adopter des positions inadaptées pendant des heures et sur le long terme cela provoque des problèmes de dos.

Il faut noter que la peau de chaque client est différente et ce facteur ajoute de la complexité au métier du tatoueur et est susceptible d’impacter sur sa notoriété si par exemple, il rate un tatouage et que le client demande un dédommagement.

Il est vrai que de nombreuses formations proposées par des tatoueurs professionnels, mais toutes ne sont pas validées.  La mise en pratique des cours assimilés lors d’un apprentissage n’est pas évident lorsqu’on n’a pas les bonnes informations.

Environnement de travail hostile

Le tatoueur professionnel mène une activité complexe qui l’expose à certains risques du métier. En effet, le secteur crée un environnement compétitif. Un étudiant en cours d’apprentissage peut laisser son égo le dominer d’une manière inattendue. Certains tatoueurs expérimentés ne sont pas disposés à partager les secrets de leur réussite avec les nouveaux tatoueurs. Ce comportement peut décourager les tatoueurs qui débutent qui sont motivés à acquérir des compétences. 

FORMATION TATOUEUR EN LIGNE
On vous offre les 3 premières vidéos pour devenir tatoueur !

Instabilité économique et la surcharge 

Les tatoueurs professionnels ou débutants sont soumis à des contraintes financières dans l’exercice leur activité. Un propriétaire d’entreprise ou de studio de tatouage rencontre des difficultés au niveau de la réglementation dans certains pays. Le statut d’entrepreneur n’offre aucune couverture sociale. En tant que tatoueur professionnel, vous devez organiser votre temps. La charge de travail est exigeante pour les débutants ou les tatoueurs qui réalisent des tatouages en chaîne. 

Un salarié dans un studio de tatouage va se concentrer sur l’expérience plutôt que sur le revenu. Il est dont important d’avoir un emploi en parallèle pour subvenir à vos besoins. Par contre, si vous louez une salle ou un appartement et que vous aménagez votre studio de tatouage à l’intérieur, vous devez supporter les charges y afférentes.  Après une année, et avec un peu d’organisation, vous aurez une stabilité financière. 

Quel est le salaire moyen d’un tatoueur ?

Avant
Après

Sans & Avec
Ink Master Academy

Une formation de tatouage spécialement dédié aux débutants pour devenir tatoueur.

Gestion de plusieurs tâches administratives

La réalisation des tatouages passe par l’usage d’une ou de plusieurs techniques et le respect des règles d’hygiène, mais également la gestion de nombreuses tâches administratives. En effet, en tant que tatoueur indépendant, vous devez gérer les mails des clients, réservez les séances, la comptabilité, le stock de matériel.

Le métier de tatoueur implique l’usage des encres et autre matériel. La stérilisation est une étape important dans la réalisation des tatouages. Certaines pratiques telles que l’utilisation d’un même matériel sur différents clients sont proscrits. La réglementation sur les tatouages est flou pour le moment, ce qui veut dire qu’une formation suivie dans un studio n’est pas reconnue par l’État.

Les tatouages réalisés par un tatoueur ou des tatoueurs ayant suivi une formation sont plus fiables que ceux faits par des amateurs. Vous devez garantir au client que les règles d’hygiène pour tatouer dans votre studio ont été respectés. Le travail d’un artiste tatoueur est de reproduire des dessins sur la peau des clients. 

L’activité d’un tatoueur requiert l’usage d’un matériel stérilisé pour la santé des clients. Cet art permet aux passionnés de tatouer la peau en utilisant des produits de qualité. L’emploi des encres pour la mise en beauté d’une partie du corps est incontournable dans le métier de tatoueur. 

Une entreprise qui pratique l’art de tatouer dans une salle aura plus de clients. Dans le métier de tatoueur, il faut utiliser des encres pour réaliser un maquillage permanent. Les professionnels doivent respecter la réglementation pour limiter les risques liés à leur métier.  Dans l’exercice de votre activité, vous devez connaître les nouvelles techniques de tatouage utilisé par les professionnels ainsi que les méthodes de stérilisation du matériel. 

Découvrez plus d'articles

0
    Mon Panier
    Votre panier est videRetour à la boutique